Master mention Géographie, aménagement, environnement et développementparcours Environnement, territoires et acteurs

Sciences Humaines et Sociales

Niveau d'entrée

BAC+3

Type de diplôme

Master

Durée

2 ans

Crédits ECTS

120 crédits

Présentation

Télécharger cette fiche

Le Parcours Environnement, Territoires et Acteurs (ETA) de la Mention Géographie Aménagement Environnement Développement propose une formation pluridisciplinaire sur 2 ans. La dimension environnementale est intégrée dans l’ensemble des enseignements qui allient problématiques et politiques de développement durable, gestion des ressources naturelles et conservation de la biodiversité, aménagement et gouvernance des territoires. Le Master ETA vise à former de futurs praticiens de la gestion de problématiques environnementales.

Objectifs

L’objectif majeur du Parcours ETA est de former des personnes très polyvalentes, capables de dialoguer avec des spécialistes et de faire l’interface entre ingénieurs, élus, représentants de l’Etat, associations et citoyens. A la sortie du Master ETA, les diplômés sont ainsi à même de comprendre les processus environnementaux, de solliciter puis analyser des expertises, et de produire au moyen des outils cartographiques et des technologies spatiales actuelles des données synthétiques et accessibles à destination des décideurs.

Savoir-faire et compétences

Au cours de la formation, les étudiants acquièrent une base de connaissances pluridisciplinaires dans le domaine de l’environnement : connaissances des milieux naturels ou semi-naturels et de leur fonctionnement, approches juridiques, économiques, sociologiques… qui leur permettent d’identifier les enjeux environnementaux sur un territoire. Il ne s'agit pas pour ces ingénieurs d'analyser les fonctionnements des systèmes environnementaux, mais de comprendre ces analyses pour les intégrer dans un processus de concertation/décision dans le cadre de l'aménagement du territoire. Dans une perspective de développement durable, les étudiants sont ainsi particulièrement formés pour traiter les problèmes de gouvernance locale. Une bonne partie des enseignements leur attribue une compétence forte en géomatique (SIG, cartographie, télédétection, etc.), procédures d’évaluation, analyse de données, techniques d’enquêtes, concertation (compréhension et maîtrise des jeux d’acteurs).

Organisation de la formation

La formation est structurée en quatre semestres. Les contenus des enseignements et les savoirs visés s’intègrent dans une linéarité cohérente sur 2 ans. En M1, 75% des cours sont mutualisés avec d’autres Parcours de Masters du Département de Géographie et d’Aménagement de l’Espace. En M2, 80% des cours sont spécifiques au Parcours ETA avec une forte composante de travaux professionnels et un voyage d’étude à visée pédagogique. Cette formation accorde ainsi une place importante aux relations avec le milieu professionnel (conférences, terrain, ateliers dès le M1). En M2, la mise en place d'ateliers professionnels vise à appliquer les connaissances et les compétences des étudiants par une mise en situation réelle dont le but est de répondre à des besoins spécifiques identifiés par une structure professionnelle partenaire (collectivité, association, entreprise privée…). Il peut également s’agir d’une amorce de réflexion sur les actions concrètes qui permettront de préciser les actions à mener sur un territoire. Chaque étudiant choisit un des trois ateliers proposés en début de M2 et est amené à s’investir avec son groupe durant une quarantaine de jours répartis de septembre à février.

Le dernier semestre du M2 est consacré au stage de fin de formation. Ce stage est obligatoire et d’une durée minimum de 18 semaines. Il se déroule entre début mars et fin septembre. L’objectif est une intégration de l’étudiant dans une structure professionnelle lui permettant de mobiliser les connaissances et les compétences acquises dans le cadre de sa formation. La nature de la structure d’accueil et du travail accompli doit être cohérente avec les débouchés de la formation. La mission confiée au stagiaire a un contenu professionnel et un objectif pédagogique. A ce titre, elle sert de support principal à la réalisation par l’étudiant d’un mémoire universitaire ; dans cette perspective, l’étudiant est encadré par un tuteur pédagogique et un tuteur professionnel rattaché à la structure d’accueil. Les stages peuvent être réalisés en France ou à l’étranger et font l’objet d’une convention tripartite entre l’étudiant, l’organisme d’accueil et l’Université.

En résumé

Composante(s)

  • UFR Sciences sociales

Niveau d'étudeBAC+5

Modalité d'enseignement

  • Formation initiale
  • Formation continue

Langue(s) d'enseignementFrançais, Anglais

StageObligatoire (entre 4 et 6 mois en Master 2)

Vol. horaire/semaine20

Capacité20

Infos complémentaires

Inscriptions / candidatures

Admission

20 étudiants
Capacité d'accueil

Modalités d'inscription

Master 1 : Sur dossier uniquement. Pièces justificatives à fournir : notes de Baccalauréat, relevés de notes de L1, L2 et L3 et attestation de réussite au diplôme. Pour les étudiants étrangers, copie traduite et certifiée conforme du diplôme, relevés de notes et certification du niveau en français. Pour l’ensemble des candidats, une lettre de motivation et une lettre de projet professionnel sont requises.

En savoir plus : https://www.univ-rennes2.fr/formation/inscriptions-candidatures

L'admission en deuxième année de Master ETA est subordonnée à l'obtention du M1 ETA ou au bénéfice de la validation d'un niveau reconnu équivalent ou d'acquis liés à l'expérience professionnelle et aux travaux personnels des candidats. La procédure d'admission pour les étudiants étrangers est la même que pour les étudiants français. Une bonne maîtrise de la langue française est néanmoins requise. Les étudiants étrangers sont invités à consulter également les informations d'ordre général relatives à l'admission des étudiants étrangers sur la page d'accueil du site de l'Université Rennes2. Phase d'admissibilité sur dossier via e-candidat: le dossier de candidature comporte un CV, une lettre de motivation, un document détaillant le projet professionnel, une copie des diplômes et un relevé de notes de Master 1.

Public cible

Titulaires d’une licence en Géographie, Biologie, Sciences de la Vie, Ecologie, Sciences environnementales.

Programme

Et après ?

Insertion professionnelle

Les champs d’insertion professionnelle visés sont notamment les : Collectivités territoriales, Services de l’Etat ou Établissements publics en charge des questions d’environnement (Directions Départementales des Territoires et de la Mer, Directions Régionales de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, Agence Française pour la Biodiversité, Agences de l'eau, Établissements Publics Territoriaux de Bassin, Organismes consulaires, etc.), Bureaux des Espaces Naturels Sensibles des Départements, Conseils en Architecture Urbanisme et Environnement, Services environnement des industries et entreprises, Bureaux d’études en environnement, Parcs naturels régionaux ou nationaux, Réserves naturelles, Fédérations d’agriculture biologique, milieux associatifs impliqués dans les questions environnementales.

Les + de la formation

Vie étudiante

GENVI est l’association des étudiants du Master ETA. Elle a pour but :

- de favoriser les échanges entre étudiants de M1 et M2,

- de créer une dynamique de réseau entre promotions,

- de dynamiser et promouvoir la formation à l’Université Rennes2, auprès d’autres universités et en direction des professionnels de l’environnement,

- d’aider à l’organisation du voyage d’étude en M2 (en France ou à l’étranger).

International

Fort de son appartenance au Département de Géographie et d’Aménagement de l’Espace de l’Université Rennes2 et à la Mention GAED (qui s’appuie sur le laboratoire LETG-Rennes de l’UMR 6554 CNRS LETG), le Parcours ETA bénéficie d’un réseau international dynamique et ouvert avec l’intervention de conférenciers sur des problématiques liées à des territoires étrangers (Brésil, Etats-Unis, etc.). Par ailleurs, les stages de M2 peuvent être effectués à l’étranger, de même que le voyage de fin d’étude. Ces échanges offrent une formation particulièrement enrichissante et ouverte.

Stage

Facultatif, le stage de M1 est fortement conseillé. D’une durée libre, il se déroule généralement entre début mai et fin août. L’objectif est une mise en situation de l’étudiant dans un cadre professionnel sur des thématiques environnementales. Ce stage doit apporter à l’étudiant une idée concrète du fonctionnement d’un organisme et lui permet d’acquérir une expérience non négligeable qui lui servira à affiner son orientation professionnelle.

Le stage de M2 s’étend généralement entre 4 et 6 mois et peut être réalisé à l’étranger. Il permet à l’étudiant de se confronter à une expérience réelle et de mobiliser ses connaissances et compétences. Il est de plus en plus fréquent de voir le stage se prolonger à travers un contrat d’embauche.

En bref...

- Insertion professionnelle :

Le Master ETA a pour vocation de former des chargés d’études en environnement, profil qui allie compétences disciplinaires et géomatiques. La demande croissante sur le marché de l’emploi de ces praticiens explique une bonne insertion des diplômés dotés d’une capacité d’adaptation à une grande diversité d’enjeux, d’une bonne connaissance des jeux d’acteurs, et maîtrisant les outils d'analyses environnementales.


- Conseil de perfectionnement :

La formation ETA bénéficie d’un Conseil de perfectionnement composé de membres de l’équipe pédagogique, de professionnels extérieurs, d’anciens étudiants, et d’un représentant d’étudiants de M2 ETA. Ce Conseil se réunit régulièrement afin de favoriser le dialogue entre les enseignants, les étudiants et les représentants du monde socio-professionnel. Il contribue à faire évoluer les contenus pédagogiques de la formation et émet des propositions en fonction des attentes du marché professionnel actuel.


- Professionnel associé à mi-temps à l’équipe pédagogique :

Le Master ETA bénéficie d’un professeur associé à mi-temps (PAST). Il exerce obligatoirement en parallèle une activité professionnelle en lien direct avec les thématiques et les compétences visées par la formation, et apporte ainsi aux étudiants son expertise, ses expériences et son réseau.  En étroite collaboration avec la responsable pédagogique, il participe à la formation des étudiants par le biais d'enseignements spécifiques, thématiques et/ou méthodologiques, sur un large panel de pratiques environnementales avec une expertise particulière en écologie. Il est l’interlocuteur préférentiel des conférenciers extérieurs qu’il sollicite pour des interventions en salle ou sur le terrain ainsi que pour les Ateliers professionnels en M2 dont il assure la responsabilité. Il accompagne les étudiants de M2 dans l’organisation du voyage d’étude, conseille l’ensemble des étudiants de la formation dans leurs démarches de recherche de stage ou d’emploi (CV, lettre de motivation, préparation des entretiens, etc.) et les accompagne dans leur stage de fin d'études.


- Ateliers professionnels en M2 :

L’investissement des étudiants dans le cadre de ces ateliers s’apparente à une mise en situation professionnelle réelle et s’inscrit dans une commande formalisée par un maître d’ouvrage public ou privé. Les compétences acquises leur permettent d’être très rapidement opérationnels en stage. L’intérêt de ces ateliers est totalement attesté par les retours des professionnels accueillant les étudiants en stage de fin de formation. Ces ateliers peuvent être valorisés dans les CV pour la recherche de stage et/ou d’emploi.


- Voyage d’étude en M2 :

D’une durée d’une semaine, en France ou à l’étranger, le voyage d’étude est un projet pédagogique organisé par les étudiants de M2. Ils sont donc acteurs et s’investissent personnellement, tout au long du premier semestre de M2, dans la préparation et l’organisation du voyage : choix de la destination, hébergement, intervenants, etc. Ce voyage a pour objectif prioritaire de responsabiliser et de rendre les étudiants autonomes. D’ordre pédagogique, le séjour permet également de découvrir de nouveaux territoires et de rencontrer les usagers, acteurs et/ou gestionnaires afin d’identifier les démarches et dispositifs mobilisés pour un développement durable de leur territoire. Exemples de destinations : Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne, Toulouse et sa région, Copenhague (Danemark), Madère (Portugal).

Partenariat

Structures professionnelles (privées - publiques - associations)

  • Réseau de professionnels fidélisés (conférenciers, sorties terrain, ateliers professionnels, structure d’accueil de stage, etc.)

Contact(s)

  • Responsable(s) pédagogique(s)
    Adeline Cotonnec

    Tél : +33 (0) 2 99 14 18 44 / Bureau A 234

    Email : adeline.cotonnec @ univ-rennes2.fr

  • Secrétariat pédagogique
    Anne Hamon

    Tél : +33 (0) 2 99 14 18 36 / Bureau A 227

    Email : anne.hamon @ univ-rennes2.fr