Master mention Humanités numériques

Sciences Humaines et Sociales

Niveau d'entrée

BAC+3

Type de diplôme

Master

Durée

2 ans

Crédits ECTS

120 crédits

Présentation

Télécharger cette fiche

Le master « Humanités numériques » est construit en bi-diplomation avec les masters « Arts plastiques », « Breton et celtique », « Design », « Histoire, sciences sociales », « Littérature Générale et Comparée », « Linguistique et didactique des langues ». La liste des masters en bi-diplomation est susceptible d’évoluer.

Objectifs

Le master « Humanités numériques » est une formation pluridisciplinaire qui a pour objectif principal d’accompagner le tournant numérique de la recherche en Arts, Lettres, Langues, et Sciences humaines et sociales. Plus précisément, le master a pour objectif de transmettre les méthodes et les compétences de co-construction du savoir et de diffusion de la connaissance. Ces compétences reposent d’une part sur les exigences académiques et disciplinaires, d’autre part sur la maîtrise épistémologique et pratique de l’environnement numérique. Il s’agira, au terme de la formation, de pouvoir maîtriser l’ensemble du processus de traitement des données scientifiques (constitution de corpus, analyse, traitement, exploitation et visualisation des données). Sont notamment concernées les données patrimoniales et culturelles et les données de la recherche qu’elles soient nativement ou non nativement numériques, standards ou issues des nouveaux modes de communication (User Data / Open Data …).

Savoir-faire et compétences

Compétences transversales :
- Maîtriser les techniques de présentation orale et écrite.
- Rédiger un document de synthèse, rédiger un rapport d’étude.
- Adopter une approche pluri-disciplinaire et inter-disciplinaire.
- Collecter, utiliser et produire de manière active l’information.
- Maîtriser les environnements numériques de travail.
- Assurer une veille technologique.
- S’insérer dans un réseau d’échanges ou de partage des ressources.
- Conduire une étude de besoin et rédiger un cahier des charges.
- Conduire un projet : identifier les finalités et les objectifs, prévoir les moyens de réalisation, structurer les différentes phases du projet, prendre en compte les contraintes et les attentes des chercheurs.

Compétences spécifiques :

- Accompagner les chercheurs dans la construction des données et des modes d’exploitation de ces données : analyser une demande d’information, faire un diagnostic, élaborer une stratégie de recherche.
- Élaborer un plan de gestion de données.
- Préparation, traitement et post-traitement de documents numériques dans la perspective de leur intégration au sein des corpus thématiques normés.
- Constitution de corpus textuels littéraires, linguistique, historiques, culturels et patrimoniaux.
- Constitution de corpus numériques.
- Développement d’outils numériques à partir de la problématisation du corpus.
- Aide à la description numérique des données de la recherche, aide à la mise en oeuvre et à l’adoption de référentiels normalisés.
- Maîtrise de la chaîne de traitement des documents numériques
- Structure / structuration et analyse de données ; analyse et critique de sources, veille scientifique et technique.
- Programmation de données.
- Traitement de données : langage de script, statistiques, arborescences XML, graphes, image et son, 3D…
- Indexation de sources textuelles et non textuelles (images, sons…).
- Prise en charge de la chaine de numérisation (inventaire, numérisation, nommage des fichiers).
- Maîtrise des langages de structuration de contenu.
- Maîtrise des outils et techniques d’océrisation, de récolement, d’annotation, de sémantisation, de visualisation etc.
- Appréhension des enjeux stratégiques, sociaux, culturels et professionnels du champ du numérique.
- Analyse des documents sources et des dimensions que l’on veut représenter pour permettre une exploitation scientifique. 

Organisation de la formation

Les semestres sont construits autour de trois blocs fondamentaux, les enseignements étant progressifs à l’intérieur de chaque bloc :

- UE1, Théorie et épistémologie : fondamentaux des humanités numériques.

- UE2, Notions et pratiques : maîtrise du concept de document numérique, apprentissage des techniques et outils pour le traitement informatique et l’exploitation des données.
- UE3, Connaissances disciplinaires et académiques : fondamentaux des disciplines impliquées dans la bi-diplomation, enseignements entièrement mutualisés avec la mention bi-diplomante. L’obtention du diplôme de la formation en bi-diplomation est requise pour la validation de ce bloc.

- À partir du semestre 9, s’ajoute un projet collaboratif encadré par un professionnel.
- Au semestre 10, un stage optionnel est proposé.

- Un projet personnel, lié à la discipline concernée par la bi-diplomation mais impliquant l’usage des humanités numériques, est choisi par l’étudiant dès le M1 ou en M2 selon les disciplines, en accord avec un enseignant référent dans le master Humanités numériques et, éventuellement, dans le master disciplinaire. Il peut donner lieu à un mémoire d’étape en fin de M1 pour certaines disciplines, et, pour toutes les disciplines, à une soutenance en fin de M2. Le projet personnel peut être lié à l’accomplissement du stage optionnel.

En résumé

Composante(s)

  • UFR Sciences sociales

Niveau d'étudeBAC+5

Modalité d'enseignement

  • Formation initiale
  • Formation continue

Nature de la formationDiplôme national de l'Ens Sup.

Langue(s) d'enseignementFrançais

Capacité30

Infos complémentaires

Inscriptions / candidatures

Admission

30 étudiants
Capacité d'accueil

Modalités d'inscription

MASTER 1 : Les candidatures sont sélectionnées après examen des dossiers.

a) Le dossier de candidatures sera constitué des pièces ci-après énoncées :
• Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant notamment d’apprécier les objectifs et les compétences visés par la formation antérieure et leur adéquation à la formation dans laquelle le candidat souhaite s'inscrire.
• Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d'apprécier la nature et le niveau des études suivies.

b) Selon les formations il pourra également être demandé au candidat de fournir les pièces suivantes :
- Une lettre de motivation exposant le projet professionnel et/ou les objectifs poursuivis par le candidat
- Un curriculum vitae ;
- Une attestation spécifique à la nature des enseignements de la formation visée ;
- Une lettre de recommandation du responsable de stage, d’engagement ou activité suivis par l’étudiant en dehors de sa formation.
- Des documents ou œuvres produits par le candidat permettant d'attester de ses compétences.

En savoir plus : https://www.univ-rennes2.fr/formation/inscriptions-candidatures

Programme

Et après ?

Insertion professionnelle

Métiers visés :

- Ingénieur d’études en humanités numériques, Assistant ingénieur en humanités numériques, Ingénieur projet en humanités numériques, Ingénieur de recherche en humanités numériques.
- Chargé de valorisation des humanités numériques.
- Chargé de valorisation / production des données et des usages numériques.
- Chef de projet numérique, chargé de projet patrimoine numérique.
- Chercheur en humanités numériques, Chercheur en ALL-SHS.
- Chargé de valorisation de la recherche.
- Chargé(e) de mission développement culturel et patrimonial.
- Médiateur numérique.
- Webmasters éditorial.

Contact(s)

  • Responsable(s) pédagogique(s)
    Karine Karila-Cohen

    Email : karine.karila-cohen @ univ-rennes2.fr

    Fabienne Moreau

    Email : fabienne.moreau @ univ-rennes2.fr

  • Secrétariat pédagogique
    Fabien Voisin

    Tél : 02 99 14 18 39

    Email : fabien.voisin @ univ-rennes2.fr